Sommaire

  • Mur de soutènement : plusieurs fonctions
  • Caractéristiques spécifiques du mur de soutènement
  • Mur de soutènement : principe simplifié de construction
  • Dimensions mur de soutènement : profondeur, hauteur...
  • Construire un mur de soutènement : parpaing et béton

Il existe plusieurs types de murs d'extérieur :

Mur de soutènement : plusieurs fonctions

On trouve le mur de soutènement en extérieur uniquement.

Un mur de soutènement est destiné à « soutenir » de la matière pulvérulente ou granulaire, par exemple : de la terre, du sable...

Il est utilisé dès qu'il y a de la terre à retenir, en principe lorsque le terrain est en pente.

Le mur de soutènement peut aussi servir à :

  • protéger une construction de crues ou de l'érosion,
  • délimiter un terrain comme le ferait un mur de clôture,
  • constituer un mur anti bruit.

Caractéristiques spécifiques du mur de soutènement

Un mur de soutènement doit être solide et réalisé dans les règles de l'art pour assurer sa fonction première : soutenir la matière et/ou protéger.

Il est composé :

  • d'une fondation,
  • et d'un mur.

Le mur est auto-stable : sa structure et son poids doivent résister aux différentes pressions exercées sans trop se déformer.

Il doit être conçu avec précaution en fonction de la poussée des matériaux qu'il doit « soutenir ».

Mur de soutènement : principe simplifié de construction

Il est recommandé de passer par un professionnel qualifié pour faire votre mur de soutènement, néanmoins vous pouvez le réaliser dans certains cas.

Hauteur, dénivelé, terrain... pour le mur de soutènement

Voici quelles doivent être ses caractéristiques :

  • hauteur : < 4 m.
  • dénivelé : < 10 %,
  • le terrain qui le supporte n'est pas :
    • en argile,
    • en matériaux compressibles,
    • en vase,
    • en tourbe,
  • un système de drainage efficace : les eaux doivent être éloignées des fondations du mur,
  • une charge d'exploitation ≤ à 175 daN/m².

Mur de soutènement : calcul pour la pression de la matière

Le daN ou décanewton est une unité de force, en pratique, il faut évaluer la poussée de la matière exercée sur votre mur par m² :

Charge d'exploitation d'un mur de soutènement

Pour le calcul (difficile et compliqué) des dimensionnements du mur, il est mieux de passer par un bureau d'études.

Dimensions mur de soutènement : profondeur, hauteur...

Pour la profondeur :

  • les fondations doivent être conçues pour être hors gel,
  • le calcul se base sur la carte topographique des profondeurs à atteindre selon votre région pour être hors gel :

Les cartes topographiques peuvent se consulter au Service Géologique Régional :

  • largeur : ne doit pas être < à 40 cm, en fonction du calcul des poussées,
  • hauteur : elle augmente proportionnellement à la largeur et ne doit pas pas être < à 20 cm.

Construire un mur de soutènement : parpaing et béton

Le matériau le plus employé est le parpaing plein de 20 cm.

Pour réduire les risques de sous-dimensionnement, souvent responsable de problèmes, il existe des murs de soutènement en préfabriqué.

Le béton banché est aussi possible.

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Clôture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de clôture
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger mon guide
Clôture

Aussi dans la rubrique :

Choix d’une clôture

Sommaire