Planter une haie défensive

Écrit par les experts Ooreka

Planter une haie défensive est un moyen à la fois efficace et décoratif pour éviter toute intrusion chez soi. En sélectionnant un tiers d'espèces à feuillage persistant, on s'assure aussi d'être toute l'année à l'abri des regards.

Une haie défensive se compose d’arbustes impénétrables : hauts, denses, piquants et coupants. Elle est dissuasive pour d’éventuels cambrioleurs, qui réfléchiront à deux fois avant de venir chez vous au risque de se déchirer la peau et de laisser derrière eux des indices compromettants (lambeaux de vêtements, traces de sang).

Par contre, elle est un lieu de refuge idéal pour de nombreux petits animaux qui pourront vivre tranquillement à l'abri de ce fourré dense et épineux.

La plantation d'une haie défensive se prépare en début d'automne et la plantation proprement dite a lieu en fin d'automne, vers le moment de la Sainte-Catherine, où « tout bois prend racine ».

1 Choisissez vos arbustes pour une haie défensive

Choisissez vos arbustes pour une haie défensive

© Photos Lamontagne

Sélectionnez des végétaux défensifs

Certains végétaux sont défensifs grâce à leurs épines, d'autres par leur feuillage piquant ou coupant. Associez judicieusement ces deux types d'arbustes de manière à composer un spectacle agréable au cours des saisons grâce aux feuillages, fleurs et fruits. Dans la mesure du possible, choisissez des végétaux déjà assez développés.

  • Végétaux défensifs grâce à leurs épines :
    • les classiques berberis (choisir des variétés persistantes) et pyracanthas ;
    • les rosiers : Rosa Rugosa, Stanwell Perpetual, Blush Noisette, Wild Edric...
    • certains arbustes champêtres : aubépine, églantine, prunelier, argousier, mûrier des haies ou ronce d'ornement...
  • Végétaux défensifs grâce à leur feuillage :
    • le houx, l'osmanthe et le mahonia aux feuilles piquantes et persistantes ;
    • l'herbe de la Pampa aux feuilles coupantes : elle peut être utilisée par exemple pour composer une barrière défensive en fond de jardin.

Associez végétaux défensifs et non défensifs

Votre haie sera tout aussi défensive, mais plus naturelle et harmonieuse, si vous alternez végétaux défensifs et végétaux non défensifs : les deux types s'entremêleront de telle façon que la haie finira par devenir impénétrable, à l'instar de nombreuses haies champêtres.

Vous pouvez utiliser l'érable champêtre, le noisetier, le lilas, le troène (persistant), le charme commun, le cornouiller sanguin (superbe bois rouge en hiver), etc.

Alliez végétaux à feuillage persistant et à feuilles caduques

Si vous souhaitez soustraire votre propriété au regard des passants, vous pouvez associer des végétaux à feuillage persistant (houx, osmanthe, mahonia, berberis, troène...) et variétés caduques dans une proportion d'un tiers de persistants pour deux tiers de caduques.

Bon à savoir : Il existe chez des pépiniéristes des kits « haies défensives », que vous pouvez utiliser comme base pour planter votre haie.

2 Disposez les végétaux pour former une haie défensive

Disposez les végétaux pour former une haie défensive

© Photos Lamontagne

Pour qu'elle soit efficace, une haie défensive doit atteindre au minimum 1,50 mètre de haut et être la plus profonde et la plus dense possible.

  • Disposez les végétaux en quinconce sur 2 lignes séparées de 60 cm, afin de rendre plus rapidement votre haie impénétrable : c'est la forme de plantation la plus défensive.
  • Si vous le souhaitez, intercalez entre ces deux lignes de plantation un grillage qui délimitera votre propriété le temps que votre haie pousse et qui empêchera également les petits animaux de pénétrer chez vous.
  • Plantez serré, car votre haie sera d'autant plus défensive qu'elle sera dense : à cet effet, plantez tous les 80 cm.

Bon à savoir : respectez l'article 671 du code civil, qui stipule de planter à 50 cm de la limite séparative de deux propriétés les végétaux qui atteindront 2 mètres de haut au maximum à l'âge adulte, et à 2 mètres de la limite ceux qui deviendront plus hauts.

3 Préparez la plantation

Préparez la plantation

© Photos Lamontagne

  • Déterminez exactement le tracé de votre haie sur le terrain.
  • Sur du papier, dessinez la composition de votre haie en numérotant chaque plant (n° 1 rosier rugueux, n° 2 aubépine, etc.).
  • En début d'automne, bêchez le sol avec la fourche-bêche, sans le retourner entièrement, sur une largeur de 80 cm à 1 mètre et une profondeur correspondant à une hauteur de fer de fourche-bêche.
  • Incorporez de l'engrais organique, par exemple du fumier très décomposé ou du fumier vendu en sac du commerce.
  • Paillez. Pour cela deux méthodes existent :
    • Paillez sur 10 cm de hauteur, avec des copeaux d'écorce ou du compost grossier.
    • Ou utilisez un film plastique noir « spécial haie » (beaucoup moins cher, favorisant la pousse rapide des plantes, mais moins esthétique et moins écologique, car non biodégradable).
  • Matérialisez les emplacements de plantation de chaque arbuste (disposition en quinconce, espacement de 80 cm) en enfonçant à l'emplacement adéquat un petit bâton muni d'une étiquette comportant le numéro correspondant à l'espèce prévue.

4 Plantez votre haie défensive

Plantez votre haie défensive

© Photos Lamontagne

En milieu ou fin d’automne, mais avant que la terre ne soit gelée, plantez votre haie :

  • Écartez le paillage autour de chaque bâton numéroté ou incisez le plastique noir en croix sur 30 cm.
  • Creusez chaque trou de plantation à la bêche.
  • Enfilez des gants spécial rosiers et placez les végétaux dans les trous.
  • Rebouchez chaque trou avec la terre sortie du trou.
  • Tassez bien la terre au pied de chaque végétal et formez autour une légère cuvette d’arrosage.
  • Arrosez très abondamment votre haie, même si le temps est à la pluie.

Attention : Une haie ne se taille pas à la plantation. Par contre, un an après la plantation, taillez chaque plant d’un tiers de sa hauteur, afin de favoriser une haie dense et touffue, bien garnie depuis sa base. Pendant les années suivantes, taillez les jeunes pousses sur un tiers de leur hauteur. Par la suite, laissez votre haie évoluer en haie libre avec un minimum de taille.

Matériel nécessaire pour planter une haie défensive

Imprimer
Fourche

Fourche

À partir de 10 €

Bêche

Bêche

À partir de 10 €

Engrais organique ou fumier

Engrais organique ou fumier

6 € les 20 kg

Gants « spécial rosier »

Gants « spécial rosier »

4 €

Paillage d'écorces

Paillage d'écorces

6 € les 50 litres

Film noir spécial haie

Film noir spécial haie

9 € les 10 mètres

Tuyau d'arrosage

Tuyau d'arrosage

À partir de 7 €/25 m

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
yves bouxirot

etudes thermiques et accompagnement aux travaux | actergie

Expert

AP
arti portail

portails, fabrication soignée et artisanale

Expert

pascal sanchez

fabricant de menuiseries pvc et aluminium. | emaplast

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !