Tresser une haie d'osier vivant

Sommaire

Tresser une haie d'osier vivant

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Déjà esthétique en hiver, lorsque le bois est nu, une haie d'osier vivant se couvre de feuilles au printemps et en été, ce qui lui confère un aspect champêtre. Plus ou moins haute, elle se prête à tous les usages, qu'il s'agisse de clore votre terrain ou de délimiter des espaces au jardin.

Cette fiche pratique vous explique comment vous fournir en branches de saule, comment les planter et les travailler afin de tresser une haie d'osier vivant.

1. Fournissez-vous en brins d'osier

Pour se procurer l’osier nécessaire à la réalisation d’une haie tressée, vous pouvez soit vous fournir chez un osiériste, soit récolter des branches de saule.

Pour une clôture tressée à brins doubles (on tresse les brins deux à deux, ce qui donne plus de solidité), comptez 24 brins d'osier par mètre linéaire.

Fournissez-vous chez un osiériste

L’osiériste est un expert, vous pourrez déterminer avec lui le type d’osier convenant le mieux à votre projet :

  • Salix triandra ou Noir de Vilaines et salix alba sont les plus couramment choisis pour tresser des haies, mais il y en a d’autres.
  • Les variétés diffèrent par la vigueur de leurs racines, leur besoin en humidité, la rapidité de pousse et la couleur de l’osier.

Lorsque vous recevez les brins d’osier :

  • Faites-les tremper dans un seau d’eau si vous comptez planter votre haie dans les 4-5 jours maximum.
  • Au-delà, mettez-les en jauge, pendant 15 jours au maximum.

Récoltez des branches de saule

Si vous avez accès à un saule, récoltez vous-même des branches : choisissez des pousses de l’année, du diamètre d’un gros crayon et de 2 m de long environ.

2. Préparez le sol

  • Commencez par ameublir le sol à la fourche bêche sur une bande d’environ 40 cm de large. Profitez-en pour bien désherber.
  • À l’aide d’une griffe, incorporez du compost en quantité généreuse.
  • Tracez l’emplacement de la haie en utilisant un cordeau et matérialisant le tracé au sol avec du sable (ou du plâtre).

3. Plantez le cadre de la haie

  • À chaque extrémité de la haie, plantez un piquet solide (châtaigner ou acacia), de la hauteur souhaitée pour la haie finie.
  • Enfoncez les piquets de 50 cm dans le sol.
  • Renforcez ces piquets par des jambes de force.
  • Dans l’intervalle, plantez d’autres piquets régulièrement espacés de 2,50 m à 3 m.
  • Entre les deux piquets d'extrémité, tendez, en utilisant des tenseurs, deux rangs de fil de fer galvanisé, l’un en haut des piquets, l’autre à mi-hauteur.

4. Plantez la haie

  • Retaillez l'extrémité basse des brins d'osier en biseau.
  • Plantez les brins d'osier en terre en les enfonçant de 30 cm dans le sol, en plaçant les bourgeons tête en haut.
  • Plantez les brins par groupes de 4, chaque groupe espacé de 20 cm du suivant, selon le schéma.
  • À chaque extrémité de la haie, ne plantez que 2 brins et non pas 4.

5. Tressez les brins d'osier vivant

Tressez la haie de la manière suivante, en vous référant au schéma :

  • Tressez la première rangée du bas en inclinant les brins : un double brin vers la droite et l'autre vers la gauche.
  • Faites-les se croiser à environ 10 cm du sol. Au niveau du croisement, attachez les brins entre eux par un lien de raphia, afin de former un losange.
  • Poursuivez le tressage du bas en haut de la haie, en passant chaque fois en alternance un double brin dessus, un double brin dessous et liez les intersections avec du raphia.
  • Arrivé à l'extrémité de la haie, faites passez le double brin derrière le piquet, attachez-le au piquet avec du raphia et arrondissez-le pour le faire repartir dans l'autre sens, selon le schéma.

6. Finissez le haut de la haie

Lorsque le tressage est terminé sur toute la hauteur, plusieurs types de finitions sont possibles :

  • Laissez les brins pousser tels quels vers le ciel, pour une haie des plus champêtres.
  • Ou rabattez les brins horizontalement en les liant.
  • Ou, pour une finition plus sophistiquée, recourbez les brins deux à deux pour former des demi-cercles liés par du raphia.

7. Arrosez, paillez

Lorsque votre ouvrage est fini :

  • Arrosez abondamment le pied de la haie.
  • Paillez-le pour éviter la pousse de mauvaises herbes.

8. Entretenez la haie d’osier vivant

  • Tout au long de la première année, arrosez fréquemment le pied de votre haie : le saule est un arbre de terrain humide !
  • Désherbez régulièrement, puis renouvelez le paillis.
  • En hiver (décembre à février), taillez la haie à la cisaille.
  • En mai-juin, une taille supplémentaire des jeunes pousses est souvent nécessaire.

Matériel nécessaire pour tresser une haie d'osier vivant

Imprimer
Brins d'osier

Brins d'osier

7 à 15 € pour 1 m linéaire de haie double

Cisaille à haie

Cisaille à haie

À partir de 15 €

Compost

Compost

Environ 8 € le sac de 50 litres ou maison

Cordeau de jardinier

Cordeau de jardinier

À partir de 10 €

Fils de fer plastifié

Fils de fer plastifié

15 € environ

Fourche bêche

Fourche bêche

À partir de 10 €

Griffe de jardin

Griffe de jardin

À partir de 7 €

Piquets en bois

Piquets en bois

À partir de 1 € l'unité

Sable

Sable

Environ 6 €/kg

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

DEMANDER DES DEVIS

gratuit sans engagement sous 48h

Clôture

Clôture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de clôture
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider