Sommaire

Planter une haie bocagère

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Une haie bocagère, parfois appelée aussi haie champêtre, est composée exclusivement d'arbres et d'arbustes locaux – aussi variés que possible – poussant à l'état naturel dans votre biotope. Il s'agit des espèces qui composaient les haies champêtres d'autrefois, avant que la politique de remembrement des parcelles les fasse disparaître en grande partie du paysage.

Une haie bocagère offre de multiples avantages :

  • Elle participe à la restauration d'un biotope naturel et offre refuge et nourriture à toute une faune sauvage utile (petits animaux, insectes pollinisateurs, oiseaux).
  • Esthétique et variée, elle s'intègre parfaitement au paysage, comme si elle en avait toujours fait partie.
  • Adaptée aux conditions climatiques et au sol de votre région, elle ne nécessite que très peu de soins.
  • Les végétaux qui la composent ne sont pour ainsi dire jamais malades.

Planter une haie bocagère est un projet passionnant, visant à restaurer une végétation spontanée qui se fait de plus en plus rare dans notre environnement.

Cette fiche pratique vous explique comment sélectionner les végétaux et planter une véritable haie bocagère.

1. Observez les haies champêtres et les bois près de chez vous

Procurez-vous une flore : il s'agit d'un livre qui permet de reconnaître de façon très ludique les végétaux d'une région. Entraînez-vous à reconnaître les arbustes, voire les arbres, qui poussent près de chez vous, le long des haies champêtres, dans les bois, en limite de forêt.

Si vos alentours immédiats sont plutôt urbains, allez un peu plus loin observer ce qui pousse dans votre département.

Selon votre région, vous reconnaîtrez plusieurs arbres et arbustes parmi les suivants :

  • Arbres de haut jet (de 10 à 20 m) : aulne glutineux, bouleau, châtaignier, chênes (pédonculé, rouvre, sessile), cormier (ou sorbier domestique), érable sycomore, frêne, hêtre, noyer, peuplier, sorbier des oiseleurs, tilleul…
  • Arbres de cépée (de 3 à 8 m) : charme, érable champêtre, merisier, pommier sauvage, poirier sauvage, prunier-cerise, robinier faux acacia, saule (blanc, cendré, marsault)…
  • Arbustes : aubépine, buis, chèvrefeuille des haies, coudrier, cornouiller (mâle, sanguin), églantier, épine-vinette, fusain d’Europe, genêt à balai, houx, noisetier, prunellier, sureau noir, troène, viorne (obier, lantane)…

2. Faites une première sélection de végétaux

En tenant compte de ce que vous avez pu observer dans votre département :

  • Faites un premier choix en variant les espèces autant que possible : a priori, en tant que particulier, votre haie bocagère se composera surtout d'arbustes et d'arbres de cépée, plutôt que d'arbres de haut jet.
  • Prévoyez un large choix d'arbres et arbustes tels que pommiers et poiriers sauvages, chèvrefeuille, merisier, aubépine, sureau noir, églantier, prunellier… :
    • au printemps, ils produisent des fleurs attirant les insectes pollinisateurs ;
    • en automne, ils produisent des fruits précieux pour les oiseaux.

Pour faire un minimum écran en hiver, prévoyez d'intercaler dans votre haie bocagère des arbustes à feuillage persistant (houx, buis, genêt à balai, troène) ou à feuillage marcescent (dont les feuilles roussissent en hiver, mais restent sur l'arbre), comme le charme.

3. Faites une esquisse de haie bocagère sur papier

Traditionnellement, la haie bocagère se plante sur 2 rangs, en quinconce : la haie s'étoffera plus vite et vous pourrez éventuellement intercaler entre vos 2 rangs de plantation un grillage qui délimitera votre propriété le temps que votre haie pousse.

Prenez du papier et des crayons et dessinez une première esquisse de haie. Concrètement, 2 possibilités s'offrent à vous : haie composée surtout d'arbustes, ou haie composée d'un grand nombre d'arbres de cépée.

Esquisse d'une haie composée majoritairement d'arbustes

Dans ce cas, prévoyez de planter en quinconce sur deux rangs distants de 60 à 80 cm, avec un intervalle de 80 à 100 cm entre deux arbustes.

Esquisse d'une haie composée d'un grand nombre d'arbres de cépée

  • Prévoyez de planter les arbres de cépée en quinconce sur deux rangs distants de 1,20 m, avec un intervalle de 3 m entre deux arbres.
  • Ensuite, prévoyez de « bourrer » votre haie avec des arbustes :
    • soit en étant toujours sur 2 rangs et en intercalant 2 arbustes séparés de 1 m entre 2 arbres (bourrage n° 1) ;
    • soit en étant sur 3 rangs et en plantant aussi les arbustes en quinconce (bourrage n° 2).

Utilité de votre esquisse

Votre esquisse de haie vous permettra :

  • de réfléchir aux végétaux que vous souhaiteriez planter ;
  • d'avoir une première approximation du nombre de sujets à planter ;
  • et d'aller par la suite projet en main chez votre pépiniériste.

Esquissez votre schéma en tenant compte des recommandations suivantes :

  • Composez votre haie sans séquences répétitives, mais au contraire comme si les végétaux avaient poussé là par hasard.
  • Sur votre schéma, numérotez chaque arbre ou arbuste (n° 1 aubépine, n° 2 charme, etc…).

4. Approvisionnez-vous chez un pépiniériste local

Votre plan en main, allez chez un pépiniériste local cultivant ses arbres et arbustes sur place : c'est seulement ainsi que vous obtiendrez des espèces parfaitement adaptées à votre région.

  • Selon les disponibilités du pépiniériste, affinez le choix de vos végétaux.
  • Revoyez avec le pépiniériste votre esquisse de plantation et notamment les distances de plantation, compte tenu des végétaux finalement choisis.
  • Choisissez, dans la mesure où votre budget vous le permet, des végétaux déjà assez développés, de 50 à 80 cm de haut.

5. Préparez la plantation de votre haie champêtre

Matérialisez vos lignes de plantation et désherbez

  • Avec un cordeau et du plâtre ou de la farine, matérialisez le tracé de la haie au sol.
  • Désherbez soigneusement toute la zone à planter. Vous pouvez opter pour un désherbage par solarisation, à condition de vous y prendre suffisamment à l'avance :
Consulter la fiche pratique Ooreka

Préparez la plantation

  • Si le sol est très compact, labourez-le à la fourche bêche ou au motoculteur.
Consulter la fiche pratique Ooreka
  • Profitez-en pour y incorporer du compost bien mûr, du fumier décomposé ou encore du fumier vendu dans le commerce.
  • Paillez. Pour cela trois méthodes existent :
    • Paillez sur 10 bons centimètres de hauteur avec un paillis organique traditionnel : copeaux d’écorce ou paillis maison : BRF, compost grossier.

    Faire son BRF (bois raméal fragmenté) et l'utiliser

  • Utilisez un film plastique noir « spécial haie » : disponible en différentes largeurs allant de 1 à 4 m, il s'installe rapidement et favorise une pousse rapide des végétaux. Particulièrement économique, il est non biodégradable et beaucoup moins esthétique que le paillis organique.
  • Utilisez une toile de paillage biodégradable : comme le film noir, elle s'installe rapidement et joue le même rôle, mais elle est à la fois biodégradable et plus esthétique (de couleur neutre, beige ou brune) ; par contre elle est beaucoup plus chère que le film en plastique noir.

6. Plantez la haie bocagère

Creusez les trous de plantation

  • Matérialisez l'emplacement de plantation correspondant à chaque arbre ou arbuste en fichant en terre à l’emplacement prévu un bâton muni d’une étiquette comportant le numéro correspondant à l’espèce prévue.
  • Écartez le paillage autour de chaque bâton repère (ou pratiquez dans le plastique ou la toile de paillage une incision en croix sur environ 30 cm).
  • Creusez chaque trou de plantation à la bêche.

Plantez votre haie

En milieu ou fin d’automne, plantez votre haie. La période de la Sainte-Catherine (25 novembre), où « tout bois prend racine » est idéale, avant que la terre ne soit gelée.

  • Retaillez légèrement l'extrémité des racines endommagées avant de les praliner si vous avez choisi des arbres et arbustes vendus à racines nues.
  • Placez les arbres ou arbustes dans les trous en les positionnant bien droits.
  • Rebouchez chaque trou.
  • Tassez fermement la terre au pied de chaque arbre ou arbuste et veillez à former une cuvette d’arrosage autour du plant.
  • Arrosez très copieusement, même par temps de pluie.

7. Un an après, taillez la haie champêtre

Un an après la plantation, taillez votre haie bocagère de la façon suivante :

  • Arbres de haut jet (si vous en avez planté) : taillez au ras du tronc toutes les branches se trouvant entre le sol et le tiers de la hauteur du tronc.
  • Arbres de cépée : n'intervenez pas.
  • Arbustes : effectuez une taille de recépage à 10-15 cm du sol, ce qui favorisera la formation d'une haie dense et touffue depuis sa base.

Matériel nécessaire pour planter une haie champêtre

Imprimer
Bêche

Bêche

6 € environ

Compost

Compost

Environ 8 € le sac de 50 litres ou maison

Cordeau de jardinier

Cordeau de jardinier

À partir de 10 €

Farine de blé

Farine de blé

1 € maximum le kilo

Fourche bêche

Fourche bêche

À partir de 10 €

Paillage d'écorces

Paillage d'écorces

6 € les 50 litres

Papier + crayon

Papier + crayon

Déjà possédés

Sécateur

Sécateur

À partir de 4 €

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

DEMANDER DES DEVIS

gratuit sans engagement sous 48h

Clôture

Clôture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de clôture
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider